Mesurer l'isolement acoustique entre deux logements

Le confinement, entre mars et mai 2020, a malheureusement révélé à un grand nombre de français que leurs logements étaient mal isolés aux bruits et en particulier aux bruits aériens. Pour les constructions neuves, l'arrêté du 30 juin 1999 impose des isolements acoustiques minimums entre logements. Ce n'est toutefois pas le cas pour les logements anciens ou rénovés pour lesquels il est conseillé de penser systématiquement à un diagnostic acoustique aux bruits aériens avant d'entamer toutes opérations de réaménagement, réhabilitation ou travaux. Vous vous posez sans doute la question comment mesurer l'isolement acoustique entre deux logements ? Nous y répondons ici. 

Quel isolement acoustique entre deux logements ?

L'isolement acoustique entre deux logements est exigé, pour les construction neuves, par l'arrêté du 30 juin 1999. Ce texte réglementaire (non applicable aux logements anciens) fixe à 53 dB l'isolement entre un autre logement ou une circulation et une pièce principale ou une chambre. Cette valeur est abaissée à 50 dB dès lors qu'il s'agit d'une salle de bain ou de sanitaires. L'isolement entre une circulation et un logement est de 40 dB pour une pièce de vie si il existe une porte palière. Des exigences plus contraignantes (entre 55 dB et 58 dB) sont requises entre un local d'activité ou un garage et un logement. Ces isolement correspondent à  des isolements acoustiques standardisés des bâtiments corrigés d'un terme d'adaptation (abrégé par l'indice DnT,A en dB). 

Des critères plus contraignants sont  parfois applicables si le logement neuf fait l'objet d'un label comme le classement NF HABITAT. 

Comment mesurer l'isolement entre logements ? 

Le standard de mesure acoustique généralement utilisé pour évaluer l'isolement aux bruits aériens entre logements est détaillé dans la norme NF EN ISO 10052. Un haut parleur diffusant un bruit rose (c'est à dire un signal disposant de la même puissance par bandes d'octave) est placé dans l'un des locals (généralement celui de plus petit volume) et orienté à 45° à au moins 50 cm dans un angle opposé au séparatif à évaluer. 

Comme le précise le standard NF EN ISO 10052, le son produit par le haut-parleur doit être stable et avoir un spectre continu dans la gamme de fréquences analysées. Les fréquences analysées en acoustique du bâtiment vont de 100 Hz à 3 150 Hz.  

Un sonomètre (généralement de classe métrologique 1 ou 2) permet d'évaluer à la fois dans le local d'émission et de réception les niveaux de bruits (avec génération d'un bruit rose continu). L'intervalle de mesure doit être au minimum de 30 second et le sonomètre déplacé quatre fois horizontalement à 180°.  

Lors de la réalisation de la mesure de l'isolement acoustique entre logements, il est nécessaire de veiller à disposer d'un bruit de fond faible dans le local de réception. A ce titre l'acousticien se doit de vérifier que le signal mesuré dans ce local est bien supérieur de 6 dB sur chaque bande d'octave de 125 Hz à 2 kHz par rapport au bruit de fond (influence de la VMC notamment ou de l'activité intérieure). 

De la mesure au calcul de l'isolement acoustique standardisé

Le calcul de l'isolement acoustique aux bruits aériens entre logements correspond à la différence en dB entre le champ acoustique du local d'émission et de réception sur toutes les bandes d'octave ou de tiers d'octave de 100 Hz à 3 150 Hz.  Ces valeur fréquentielles sont corrigées par le temps de réverbération du local de réception, soit par une mesure de cette grandeur soit par un calcul suivant le volume et la destination du local (chambre, pièce de vie, salle de bain, etc.). Le calcul des indices uniques (DnT,A) à partir des mesures par bandes d'octave ou de tiers d'octave sont effectuées d'après le standard NF EN ISO 717-1. 

PARTAGER CET ARTICLE :
À propos D'Acoucibe
Logo de l'équipe Acoucibe - Acousticien dans les Haut-de-France
Acoucibe est un cabinet d'expertise spécialisé en acoustique architecturale et environnementale. Fondé en 2015, Acoucibe apporte une compétence technique et scientifique dans la conception et la réalisation de projets où l'acoustique revêt un intérêt notable. Face aux enjeux et décisions, Acoucibe oriente les choix techniques de ses clients en leur permettant d'optimiser les coûts de conception dans le respect d'un haut niveau de confort acoustique.

Sur le même sujet :