Mesurer le niveau de bruit de fond d'un local

Le niveau de bruit de fond d'un local ou d'un pièce est une information importante pour l'évaluation du confort acoustique, tant pour les bâtiments à usage d'habitation que pour les locaux tertiaires (ERP). Mesurer un niveau de bruit de fond n'est pas compliqué mais deux points de vigilance sont de mise pour obtenir un résultat correct (et comparable à des normes) : la position des points et la durée des mesures acoustiques.

Pourquoi mesurer un niveau de bruit de fond ?

Le niveau de bruit de fond dans les bâtiments est effectué pour évaluer le confort acoustique des occupant. Il peut d'agir d'évaluer le niveau de fond en présence du fonctionnement de certains équipements techniques du bâtiment ou bien le bruit de fond en présence d'une activité bruyante à proximité (trafic routier, bruit de voisinage) en extérieur ou au sein d'un local contigu.

Pour les bâtiments d'habitation neufs, des normes limites le niveau sonore des équipements techniques suivant qu'il s'agisse d'une chambre à coucher, d'une pièce de vie, d'un équipement intérieur au logement extérieur à celui-ci.

Normes et positions de mesures du bruit de fond

Si il s'agit de quantifier un niveau bruit environnemental (intérieur ou extérieur), le décret n°2006-1099 du 31 août 2006 qui s'applique à tous les bruits de voisinage requière l'application du standard NF S 31-010. La position du point de mesure acoustique est centrale à la pièce et suffisamment éloignée des surfaces réfléchissantes. Ce type de mesure sous-estime le niveau de bruit qui est maximisé à proximité des mûrs par effet de sources images. Attention toutefois, l'acoustique environnementale ne fait pas usage de terme « bruit de fond » mais de bruit résiduel ou ambiant comme déjà évoqué dans notre article sur les différents types de bruits en acoustique environnementale.

Pour les niveau de bruit de fond des équipements techniques des bâtiments (CTA, VMC, etc.), le standard NF EN ISO 10052 peut être appliqué. Il requière au minimum 3 points de mesures acoustiques. Deux points sont centraux ou dans le volume de la pièce afin d'évaluer la contribution du champ réverbéré. Le troisième point de mesure est situé dans un angle du local à caractériser à moins de 50 cm des mûrs (champ de pression acoustique maximum). Le niveau de bruit de fond est ensuite compensé par le niveau de réverbération : il s'agit ainsi du niveau de pression acoustique standardisé (voir définition dans la norme NF EN ISO 10052).

Quelle durée pour la mesure du bruit de fond acoustique ?

La durée des mesures de bruit de fond dépendra du cycle de fonctionnement des équipements techniques ou de la durée d'apparition des sources de bruit environnementales à caractériser. Ainsi, pour le bruit de fond d'une climatisation, dont le niveau est continu et constant, il n'y aura aucune utilité à mesurer le niveau de bruit de fond au-delà de quelques minutes. En revanche, pour des cycles de fonctionnement variables dans le temps ou fonction de paramètres particuliers, la mesure du niveau de bruit nécessitera parfois une évaluation sur plusieurs heures.

PARTAGER CET ARTICLE :
À propos D'Acoucibe
Logo de l'équipe Acoucibe - Acousticien dans les Haut-de-France
Acoucibe est un cabinet d'expertise spécialisé en acoustique architecturale et environnementale. Fondé en 2015, Acoucibe apporte une compétence technique et scientifique dans la conception et la réalisation de projets où l'acoustique revêt un intérêt notable. Face aux enjeux et décisions, Acoucibe oriente les choix techniques de ses clients en leur permettant d'optimiser les coûts de conception dans le respect d'un haut niveau de confort acoustique.