L'écrantage ou le capotage acoustique des sources de bruit

Bien souvent de nature industrielle, les sources de bruit extérieures peuvent être de nature à gêner la tranquillité du voisinage. Dans ce cadre, le décret n°2006-1099 du 31 août 2006 et la notion d'émergence acoustique s'appliquent. Dès lors qu'un dépassement réglementaire est observé, il convient pour l'exploitant de procéder au traitement acoustique des sources à l'origine des dépassements d'émergences réglementaires. Deux options sont dès lors possibles : l'écrantage ou le capotage acoustique. Mais lequel est le plus efficace ? Un écrantage peut-il remplacer un capotage d'une machine industrielle ? Nos réponses à vos questions dans cet article. 

Les écrans acoustiques pour le traitement phonique

Le principe de l'écrantage est de positionner une barrière phonique entre une source de bruit et un point de réception (généralement un logement à usage d'habitation gêné par les nuisances sonores). Ces écrans sont sélectionnés sur la base de leurs propriétés d'isolement acoustique aux bruits aériens et leurs capacités d'adsorption (afin d'éviter les réflexions sonores). Les écrans acoustiques sont par exemple utilisés à proximité des voies de transport terrestre ou ferroviaire. Ils sont d'autant plus efficaces qu'il sont situés à proximité immédiate des sources de nuisances.  

Attention toutefois à ne pas recourir à un écrantage qui serait inefficace ! En effet, les écrans acoustiques mals positionnés, éloignés des sources de bruit ou de faibles hauteurs sont bien souvent inefficaces. De plus la propagation du champ sonore s'opérant dans toutes les directions, une partie du champ sonore va être transmise (par transmissions directes si des zones ne sont pas traitées ou par diffraction avec l'écran). Il en résulte une zone d'ombre où le champ acoustique est correctement atténué et toute une partie de l'environnement où le champ sonore n'est pas du tout atténué (en hauteur ou étage des immeubles ou pour les habitations éloignées).  

En conclusion, il convient de retenir que l'écran acoustique est une protection acoustique rarement suffisante pour obtenir une amélioration très importante. Elle nécessite obligatoirement une étude acoustique dont le coût est bien souvent négligeable en comparaison avec la construction d'un écrantage inefficace. 

Le capotage acoustique : la solution à privilégier !

Un encoffrement (ou capotage) est une enveloppe qui enferme la source sonore (généralement une machine industrielle) totalement ou partiellement, et dont la fonction attendue est de réduire le rayonnement acoustique. Il s'agit généralement d'un capotage complet, qui recouvre entièrement la source, mais peut présenter des ouvertures pour la commande ou l'aération (entrées et sorties d'air). La réduction du bruit est assurée de manière globale. Dans certains cas, le capotage peut épouser les formes de la source (capotage intégré).

L'efficacité d'un encoffrement ou capotage acoustique est liée à l'atténuation du bruit qu'il apporte. Cette efficacité se définit par la perte par insertion qui est la différence entre la puissance acoustique de la source sans capotage et la puissance acoustique de la source capotée. 

Calculer les performances acoustiques d'un écrantage ou d'un capotage

Il est possible de par la connaissance exacte des propriétés acoustiques des matériaux mis en œuvre pour un capotage/écrantage et les puissances sonores des sources de calculer le niveau de bruit avant et après traitements en différents points de l'environnement (en étage par exemple). Si une quantification des émergences acoustiques sont nécessaires il sera indispensable de procéder à la meure du niveau de bruit résiduel (et retenir dans ce cas le niveau de bruit résiduel le plus bas observé afin de garantir dans tous les cas une conformité des traitements qu'importe la période horaire du jour ou de la nuit). 

PARTAGER CET ARTICLE :
À propos D'Acoucibe
Logo de l'équipe Acoucibe - Acousticien dans les Haut-de-France
Acoucibe est un cabinet d'expertise spécialisé en acoustique architecturale et environnementale. Fondé en 2015, Acoucibe apporte une compétence technique et scientifique dans la conception et la réalisation de projets où l'acoustique revêt un intérêt notable. Face aux enjeux et décisions, Acoucibe oriente les choix techniques de ses clients en leur permettant d'optimiser les coûts de conception dans le respect d'un haut niveau de confort acoustique.

Sur le même sujet :