Ne pas confondre isolement et affaiblissement acoustique

En acoustique du bâtiment, dès lors qu'il s'agit de traiter et de réduire les nuisances sonores liées aux bruits aériens (sons provoqués par une source sonore qui fait vibrer l'air : par exemple la voix humaine, la musique ou la sonnerie du téléphone...) deux types de notions existent : l'isolement acoustique et l'affaiblissement acoustique (aux bruits aériens). Quand la première décrit le confort acoustique au sein d'un bâtiment, la seconde caractérise la performance acoustique intrinsèque d'un élément de construction. Les confondre peut être une erreur pour l'architecte ou le maître d'œuvre et conduire à sous dimensionner les traitements acoustiques nécessaires pour garantir le confort acoustique d'un ouvrage ou le respect de critères réglementaires en acoustique du bâtiment. 

L'affaiblissement acoustique des éléments de construction 

Les performances acoustiques des éléments de construction (qu'il s'agisse des murs, des planchers ou encore des cloisons etc.) sont mesurées en laboratoire et correspondent à des affaiblissements acoustiques aux bruits aériens. L'affaiblissement acoustique aux bruits aériens (généralement noté R et exprimé en dB) est une valeur variable suivant la fréquence. Les essais en laboratoires des matériaux de construction sont opérés par bandes de tiers d'octave entre 50 Hz à 5 000 Hz. Pour plus de lisibilité et de facilité, l'affaiblissement acoustique aux bruits aériens en bandes de tiers d'octave peut être synthétisé sous forme d'indice pondéré (RW, RA et RA,tr) pour représenter au mieux la performance d'affaiblissement acoustique aux bruits aériens par rapport à des nuisances liées au trafic routier ou à la parole (par exemple). 

Ainsi, il convient de garder en tête que l'affaiblissement acoustique caractérise les performances intrinsèques d'un élément de construction et ne dépend pas des caractéristiques acoustiques du local de réception. 

L'isolement acoustique : descripteur du confort acoustique à l'échelle du bâtiment

En acoustique du bâtiment, la réglementation acoustique applicable aux logements neufs ainsi qu'à certains ERP tels que les établissements de santé, d'enseignement ou hébergement (hôtel) impose le respect de valeurs d'isolement acoustique aux bruits aériens. L'isolement acoustique peut être normalisé (Dn) : celui mesuré si l'aire d'absorption équivalente A du local réception avait été de 10 m². Il peut être également standardisé (DnT) : celui mesuré si la durée de réverbération T du local réception avait été de 0.5 s. L'affaiblissement acoustique est exprimé en dB. Tout comme l'affaiblissement acoustique, l'isolement acoustique est une notion standardisée au niveau européen et international et est variable suivant la fréquence : par bandes d'octave (généralement de 125 Hz à 2 000 Hz) ou de tiers d'octave (généralement de 100 Hz à 3 150 Hz). L'isolement acoustique peut être appliqué entre l'extérieur et l'intérieur d'un bâtiment (isolement acoustique en façade) ou entre deux locaux intérieurs. 

En outre, tout comme l'affaiblissement acoustique, les isolements acoustiques peuvent être exprimés à l'aide d'indices pondérés (DnT,W, DnT,A et DnT,A,tr). 

Calculer l'isolement acoustique à partir de l'affaiblissement acoustique

Il est possible de calculer l'isolement acoustique entre deux locaux (ou entre l'extérieur et l'intérieur d'un local), pour un bâtiment donné, à partir de la connaissance des affaiblissements acoustiques des matériaux mis en œuvre. In situ, les transmissions latérales sont souvent importantes et de ce fait, doivent être prises en compte dans les calculs prédictifs. Pour cela il existe une série de normes européennes (NF EN ISO 12354-1 à NF EN 12354-6) permettant de prédire l'isolement acoustique aux bruits aériens à partir des affaiblissements acoustiques des différents éléments du bâti mis en œuvre. Ces méthodes de calcul prennent en compte les transmissions latérales in situ. Bien souvent, il convient de retenir que la valeur R d'une cloisons ou d'un séparatif donné sera inférieure au DnT,A (isolement acoustique standardisé aux bruits aériens) recherché par la réglementation ou le cahier des charge/programme du maître d'ouvrage.

PARTAGER CET ARTICLE :
À propos D'Acoucibe
Logo de l'équipe Acoucibe - Acousticien dans les Haut-de-France
Acoucibe est un cabinet d'expertise spécialisé en acoustique architecturale et environnementale. Fondé en 2015, Acoucibe apporte une compétence technique et scientifique dans la conception et la réalisation de projets où l'acoustique revêt un intérêt notable. Face aux enjeux et décisions, Acoucibe oriente les choix techniques de ses clients en leur permettant d'optimiser les coûts de conception dans le respect d'un haut niveau de confort acoustique.

Sur le même sujet :