Qu'il s'agisse d'écoles maternelles, élémentaires, de collèges ou encore de lycées, la construction de locaux d'enseignement se doit de répondre à des exigences acoustiques bien particulières. L'ensemble des exigences sont rappelées dans l'arrêté du 25 avril 2003. Tour d'horizon des principales contraintes applicables aux <strong>bureau d'études acoustique</strong> de la phase esquisse à la réception des locaux.

Actualités & Publictions

14 02 2020

Obligations réglementaires des bâtiments d'enseignement

Qu'il s'agisse d'écoles maternelles, élémentaires, de collèges ou encore de lycées, la construction de locaux d'enseignement se doit de répondre à des exigences acoustiques bien particulières. L'ensemble des exigences sont rappelées dans l'arrêté du 25 avril 2003. Tour d'horizon des principales contraintes applicables aux bureau d'études acoustique de la phase esquisse à la réception des locaux.

Quels textes sont applicables à l'acoustique des bâtiments d'enseignement ?

Les principales dispositions acoustiques réglementaires applicables sont celles édictées dans l'arrêté du 25 avril 2003. Toutefois, il convient de ne pas omettre les dispositions réglementaires liées à l'impact acoustique environnemental du bâtiment sur le confort acoustique et la tranquillité du voisinage. Le décret n° 2006-1099 du 31 août 2006 relatif à la lutte contre les bruits de voisinage et modifiant le code de la santé publique pourra être cité pour ce qui relève des installations techniques du bâtiment.

Enfin, bien qu'intégré à l'arrêté du 25 avril 2003, les dispositions applicables pour l'isolement aux bruits aériens extérieurs applicables aux bâtiments d'enseignement font référence à l'arrêté du 23 juillet 2013 modifiant l'arrêté du 30 mai 1996 relatif aux modalités de classement des infrastructures de transports terrestres et à l'isolement acoustique des bâtiments d'habitation dans les secteurs affectés par le bruit.

Obligations concernant l'isolement acoustique intérieur entre locaux

L'isolement acoustique aux bruits aériens intérieurs entre locaux pour les bâtiments d'enseignement sont exprimés en DnT,A. Cette indice correspond à l'isolement acoustique, fonction de la performance d'isolement des cloisons pondéré de la réverbération et du volume intérieur des locaux. Cet indice, couramment utilisé en acoustique pour les bâtiments est représentatif des bruits issus de conversations intérieures.

Qu'importe le type de local d'émission (cage d'escalier, circulation, locaux d'enseignement, …) les principaux locaux de réception visés par des contraintes d'isolement aux bruits aériens sont : les locaux d'enseignements, les locaux d'activités pratiques, les bibliothèques/CDI, les salles de musique, les ateliers, les salles de réunions et des professeurs ainsi que les bureaux administratifs.

Suivant la destination, les salles de repos (spécifiques aux écoles maternelles), les locaux d'infirmerie/médicaux ainsi que les salles de restauration sont également visées par des exigences d'isolement acoustique minimum aux bruits aériens.

Les valeurs acoustiques minimales à atteindre sont toutefois réduites dans certains cas particuliers tels que la présence de portes de communication ou pose de systèmes anti-pince doigts. Un bureau d'étude acoustique pourra conseiller les équipes architecturales sur ces points précis. Par ailleurs, les performances acoustiques d'isolement aux bruits aériens attendues sont différentes dans le cas particulier des écoles maternelles.

A titre d'exemple, l'isolement acoustique entre 2 salles de classes sans porte doit être supérieur à 43 dB contre 40 dB avec une porte. L'isolement entre un bureau administratif et une circulation ne sera que de 30 dB.

Isolement aux bruits solidiens ou d'impact des locaux d'enseignement

Le niveau pondéré de bruits de choc dans les locaux de réception ne doit pas dépasser 60 dB depuis tout local accessible au public. Cette valeur est abaissée pour certains locaux d'émission tels que les ateliers bruyants, les salles de sport et les salles d'exercice des écoles maternelles.

Niveaux de réverbération intérieurs aux locaux d'enseignement

Le contrôle acoustique de la réverbération des locaux d'enseignement est exprimé à la fois en termes de surfaces d'absorption équivalentes et/ou de temps de réverbération. Dans ce dernier cas, les niveaux de temps de réverbération sont variables ente 0.4 s et 1.2 s suivant la destination et le volume des locaux.

Une attention particulière et de mise quant aux hall et préaux extérieurs dont le traitement acoustique est systémiquement obligatoire.

Isolement aux bruits aériens extérieurs

L'isolement acoustique aux bruits aériens extérieurs fait référence à l'arrêté du 23 juillet 2013 modifiant l'arrêté du 30 mai 1996 relatif aux modalités de classement des infrastructures de transports terrestres et à l'isolement acoustique des bâtiments d'habitation dans les secteurs affectés par le bruit.

L'isolement minimum dépend de la distance et du classement sonore des infrastructures de transport à proximité. L'isolement est exprimé au travers de l'indice DnT,A,tr. L'isolement acoustique des façades des locaux d'enseignement ne peut en aucun cas être inférieur à 30 dB. Il est impératif pour le bureau d'étude acoustique de recalculer les isolements des façades suivant les menuiseries dès la phase d'APS.

Niveau de bruit de fond des locaux

Les niveaux de bruit de fond des locaux d'enseignement ne peuvent dépasser des valeurs seuils situées entre 33 dB(A) et 43 dB(A) suivant la destination des locaux visés. Une vigilance est de mise, notamment à basses fréquences dans le cadre de l'utilisation de CTA. S'il est missionné en phase VISA et EXE, le bureau d'étude acoustique calculera les niveaux de bruit de fond suivant les types d'installations envisagées par les entreprises de CVC.

Acoucibe - Bureau d'études en acoustique

À propos d'Acoucibe

Acoucibe est un cabinet d'expertise acoustique. Fondé en 2015, Acoucibe oriente les choix techniques de ses clients en leur permettant d'optimiser les coûts de conception dans le respect d'un haut niveau de confort acoustique.

  • Linkedin
  • Google+
  • Twitter