Traiter la réverbération d'un local pour améliorer l'intelligibilité

Le traitement de réverbération pour l'amélioration de l'inéligibilité fait systématiquement parti des problématiques à traiter lors de la conception de locaux ou la rénovation d'espaces intérieures. Toutefois, le traitement de réverbération n'a quasiment aucun effet sur l'isolement acoustique entre locaux et ne réduit que très peu le champ acoustique direct des sources acoustiques intérieurs. Le traitement de la réverbération vise essentiellement améliorer le confort d'écoute intérieur. Certains bâtiments, comme les locaux d'enseignement, de santé ou encore les établissements d'hébergement requièrent le respect de valeurs cibles pour la réverbération.     

Diagnostiquer une réverbération trop importante 

Techniquement, le temps de réverbération est défini comme la prolongation d'un niveau sonore après l'interruption de la source, du fait des multiples réflexions sur les paroies d'une salle. Le temps de réverbération d'un local est le temps nécessaire pour que la pression acoustique diminue de 60 dB de sa valeur initiale. 

Si un local présente un certain échos lors de conversations à voix hautes, il s'agit probablement d'un problème de réverbération (effet « cathédrale »). Le phénomène sera d'autant plus marqué que l'écoute en sera difficile. Ce diagnostic très simpliste peut être confirmé par un volume important associé à des revêtements (sol, plafond et murs) d'un même type et souvent « rigides ». 

Le temps de réverbération dépend de la forme de la salle, de son volume, du coefficient d'absorption et de diffusivité acoustique des matériaux (variables en de la fréquences). Dans certains cas faire appel à un acousticien peut être pertinent pour évaluer de manière chiffrée la réverbération d'un local ainsi que les fréquences impactées.  

Comment traiter la réverbération en première approche

Sur le principe de la théorie de Wallace Clement Sabine, le temps de réverbération va dépendre, au tout premier ordre, de l'air d'absorption équivalente et du volume du local, c'est à dire, de manière simpliste et non technique, de la surface et des propriétés d'absorption des matériaux et revêtements. Plus la surface de matériaux absorbants sera grande, moins le temps de réverbération sera important et meilleur sera l'intelligibilité pour la parole. 

En première approche, le traitement par des faux plafonds acoustiques est aujourd'hui la stratégie la plus commune pour améliorer l'acoustique intérieur des locaux. Les dalles de faux plafonds absorbants sont généralement constituées de matériaux à base de laine minérale (poreux).  Il est également possible d'opter pour des revêtements muraux, mais ces solutions, à surfaces équivalentes, seront moins efficaces qu'un faux plafond acoustique. 

Souvent délaissée, la moquette possède des propriétés absorbantes intéressantes mais très variables d'un produit à l'autre. Il convient ainsi d'être attentif aux propriétés acoustiques communiquées par le fabricant.  

Bien que l'absorption soit un paramètre important pour la limitation de la réverbération, il convient de ne pas oublier un autre paramètre tout aussi primordial: la diffusivité. Elle peut être facilement obtenue en meublant un espace cassant ainsi les réflexions spéculaires du champs acoustique intérieur. De nombreuses autres solutions existent mais nécessitent le plus souvent une étude acoustique détaillée effectuée par un acousticien ou un bureau d'étude en  acoustique.

Le cas des locaux pour la pratique musicale

Le traitement des locaux pour la pratique musicale n'obéit pas systématiquement à la recherche d'un temps de réverbération faible. Au contraire, suivant le volume et la pratique musicale concernée, il sera recherché un temps de réverbération particulier voir important, le plus homogène possible en fréquences.

PARTAGER CET ARTICLE :
À propos D'Acoucibe
Logo de l'équipe Acoucibe - Acousticien dans les Haut-de-France
Acoucibe est un cabinet d'expertise spécialisé en acoustique architecturale et environnementale. Fondé en 2015, Acoucibe apporte une compétence technique et scientifique dans la conception et la réalisation de projets où l'acoustique revêt un intérêt notable. Face aux enjeux et décisions, Acoucibe oriente les choix techniques de ses clients en leur permettant d'optimiser les coûts de conception dans le respect d'un haut niveau de confort acoustique.