Traiter le bruit insupportable d'une cantine scolaire

Le bruit insupportable de la cantine scolaire ou quand le bruit et le stress sont au menu tous les midis ! Lors de la conception d'une salle de restauration scolaire, qu'il s'agisse d'une rénovation ou d'une construction neuve, il est indispensable pour l'architecte et le maître d'ouvrage d'anticiper les traitements acoustiques le plus tôt possible. Au delà des aspects purement réglementaires en acoustique pour le bâtiment, les traitements acoustiques des salles de restauration ou cantines scolaires impactent directement le confort phonique des occupants, qu'il s'agisse du personnel de l'établissement ou des élèves. Quelques pistes de travail si vous envisagez le traitement acoustique d'une cantine.

Bruit dans les cantines scolaires : champ direct vs champ réverbéré

Le niveau de bruit au sein d'une cantine scolaire est issu principalement des conversations des élèves/enfants/adolescents (il ne s'agit bien souvent pas uniquement de conversations…). Le niveau  de bruit est également lié aux équipements techniques (équipement des cuisines / CVC / CTA). Il convient pour bien comprendre les phénomènes acoustiques mis en jeux de distinguer le champ acoustique direct, c'est à dire le niveau de bruit à proximité des sources et le champ dit réverbéré, transmis dans l'ensemble du local par la réverbération de celui-ci (par échos dans l'ensemble du local). 

Dans le cadre des cantines scolaires, s'il est plutôt facile de traiter les sources de bruit liées aux équipements techniques (voir notre article sur le traitement des bruits des CVC et CTA) il est en revanche bien plus complexe de confiner individuellement des enfants/élèves pour réduire le niveau sonore des sources. 

Ainsi, le niveau de bruit lié au champ direct est corrélé à la puissance acoustique des sources : en d'autres termes, au nombre d'élèves présents au sein du local de restauration et au niveau sonore des conversations. Plus le local est réverbérant ou le bruit de fond important, plus le niveau sonore des conversations va augmenter (afin de couvrir le bruit de fond déjà présent). Ce phénomène est connu sous le nom de l'effet cocktail.

Ainsi, afin de réduire le niveau de bruit au sein d'une cantine scolaire, il faut être en mesure de pouvoir  traiter le nombre et la répartition des sources et être capable de diminuer le niveau de réverbération total du local.  

Que dit la réglementation acoustique pour les cantines scolaires ? 

La réglementation acoustique applicable aux salles de restauration des établissements scolaires neufs est détaillée dans l'arrêté du 25 avril 2003 applicable aux locaux d'enseignement (écoles maternelles et élémentaires, collèges, lycées, universités, etc.). Outre un bon niveau d'isolement aux bruits solidiens et aériens entre les salles de restauration et les autres locaux d'enseignement (entre 40 dB et 55 dB), des obligations sont imposées pour les temps de réverbération au sein des locaux de réception. 

La réglementation acoustique distingue les salles de restauration inférieures ou supérieures à 250 m³. Dans le cas des salles de restauration inférieures à 250 m³, le temps de réverbération doit être compris entre 0,4 s et 0,8 s. Il s'agit d'une valeur moyenne applicable entre 100 Hz et 5 kHz. Pour les salles supérieures à 250 m³, le temps de réverbération doit être inférieur à 1,2 s et disposer d'une étude acoustique obligatoire (visant à définir les traitements acoustiques de la salle permettant d'avoir une bonne intelligibilité dans tout l'espace).

Traiter l'acoustique d'une cantine scolaire

Le traitement de l'absorption et de la réverbération du local

Généralement le traitement acoustique de la réverbération des cantines scolaires se fait sur toute la surface du plafond plus sur 2 parois verticales opposées aux fenêtres à l'aide de matériaux fortement absorbants (de type laine de roche, de bois ou ouate de cellulose). Cette stratégie permet de réduir les échos et améliore l'intelligibilité sous réserve d'une répartition homogène dans tout l'espace. Pour les locaux disposants d'une grande hauteur sous plafond, il est possible d'augmenter les surfaces d'absorption avec des baffles absorbants suspendues.

Les propriétés des matériaux mis en œuvre dépendent de la forme du local, du volume et de la surface totale exploitée et nécessitent une étude acoustique particulière : certains matériaux disposent de propriétés absorbantes insuffisantes. D'autres, efficaces à hautes fréquences, ne le sont pas à basses fréquences. L'absorption correspond à un coefficient adimensionnel exprimé en pourcentage par bandes de d'octave de 63 Hz à 8 kHz. Vous pouvez également consulter notre article Traiter la réverbération d'un local pour améliorer l'intelligibilité pour plus de renseignements sur les traitements de la réverbération des salles.  

Le traitement des sources de bruit

Pour limiter les niveaux sonores émis par les conversations il n'existe pas d'autres solutions, outre la réduction du nombre d'élèves, que de couper l'espace de restauration en plusieurs sous-sections séparées par des cloisonnettes. Le but recherché est de limiter les conversations entre tables et éloigner les « sources de bruit » les unes des autres.  Correctement réparties, ces cloisonnettes permettent de couper très partiellement une partie (et une partie seulement) du champ direct. 

Les autres contraintes techniques 

Ajouter des surfaces absorbantes au sein d'une cantine scolaire pour réduire le niveau de bruit et améliorer intelligibilité ne doit pas se faire sans prendre en compte les autres contraintes techniques de la destination. Les matériaux et solutions mises en œuvre doivent être conformes vis-à-vis des normes d'hygiène et de sécurité incendie. Une attention particulière doit être portée sur les contraintes thermiques et de structure dès lors qu'une rénovation lourdes est envisagée.

PARTAGER CET ARTICLE :
À propos D'Acoucibe
Logo de l'équipe Acoucibe - Acousticien dans les Haut-de-France
Acoucibe est un cabinet d'expertise spécialisé en acoustique architecturale et environnementale. Fondé en 2015, Acoucibe apporte une compétence technique et scientifique dans la conception et la réalisation de projets où l'acoustique revêt un intérêt notable. Face aux enjeux et décisions, Acoucibe oriente les choix techniques de ses clients en leur permettant d'optimiser les coûts de conception dans le respect d'un haut niveau de confort acoustique.