Le 12 juin 2019, le conseil national du bruit (CNB) rendais un avis en matière d'amélioration  de l'évaluation du bruit dans l'environnement, en encourageant l'utilisation des indicateurs événementiels et les indicateurs statistiques. Si l'évaluation des performances acoustiques dans les bâtiments apparaît plus aisée du fait de la maîtrise des sources de bruits (type de champ sonore, directivité, niveau…), ce n'est que très rarement le cas pour les mesures acoustiques environnementales. Dès lors, le recours aux indices fractiles est bien souvent indispensable.

Actualités & Publictions

17 11 2019

Les indices fractiles pour évaluer le bruit dans l'environnement

Le 12 juin 2019, le conseil national du bruit (CNB) rendais un avis en matière d'amélioration de l'évaluation du bruit dans l'environnement, en encourageant l'utilisation des indicateurs événementiels et les indicateurs statistiques. Si l'évaluation des performances acoustiques dans les bâtiments apparaît plus aisée du fait de la maîtrise des sources de bruits (type de champ sonore, directivité, niveau…), ce n'est que très rarement le cas pour les mesures acoustiques environnementales. Dès lors, le recours aux indices fractiles est bien souvent indispensable.

Différences entre indices de bruit équivalent et fractiles

Indice de niveau de bruit équivalent

En acoustique environnementale, l'indice de niveau de bruit équivalent représentent le niveau de bruit total sur toute la période de mesure retenue. Cet indice est généralement noté Leq et est exprimé en dB ou dB(A), suivant le type pondération choisie. Le niveau de bruit représenté par cet indice intègre l'ensemble des phénomènes sonores survenant au cours de la mesure, y compris les perturbations telles qu'un trafic routier discontinu, le passage d'un aéronef, etc.

Indice de niveaux fractiles ou indicateurs statistiques

Le niveau fractile est exprimé en dB ou dB(A), suivant le type pondération, et est symbolisé par le paramètre LX, où X est compris entre 0 et 100 (par exemple : L10 [...] L90, L95). Il exprime le niveau sonore dépassé pendant le pourcentage de temps X (respectivement 10% [...] 90%, 95%) par rapport à la durée totale de la mesure.

Pourquoi privilégier les indices de bruit fractiles ?

Lors des mesures acoustiques environnementales, il peut, suivant la période et la localisation des points de mesures, apparaître des perturbations : trafic routier discontinu, activités exceptionnelles, etc. Ces perturbations affectent l'indice de niveau de bruit équivalent en le sur-estimant.

Afin de s'affranchir de ces perturbations ponctuelles, il convient de retenir des indices fractiles, sous réserves que les phénomènes perturbateurs ne dépassent pas un pourcentage de temps significatif par rapport à la durée totale de la mesure. Ainsi, les indices L50, L90 ou L95 sont privilégiés en acoustique environnementale.

Par ailleurs, l'annexe méthodologique que l'arrêté du 23 janvier 1997 relatif à l'évaluation des bruits émis dans l'environnement par les installations classées pour la protection de l'environnement impose de retenir l'indice fractile L50 dés lors que la différence entre l'indice équivalent Leq et l'indice L50 est supérieure à 5 dB(A).

Attention toutefois, le standard NF S 31-010 impose de calculer l'émergence acoustique entre deux mêmes types d'indices. Il sera proscrit de calculer l'émergence acoustique d'un bruit particulier entre un indice de niveau équivalent et un indice fractile.

Acoucibe - Bureau d'études en acoustique

À propos d'Acoucibe

Acoucibe est un cabinet d'expertise acoustique. Fondé en 2015, Acoucibe oriente les choix techniques de ses clients en leur permettant d'optimiser les coûts de conception dans le respect d'un haut niveau de confort acoustique.

  • Linkedin
  • Google+
  • Twitter