Ne pas confondre les différents types de bruits en acoustique environnementale

Lors d’un projet de construction susceptible d’impacter l’acoustique, maître d’ouvrage ou maître d’œuvre sont parfois dans l’obligation de réaliser une étude d’impact acoustique environnementale. Une des principales difficultés rencontrée dans la lecture des rapports d’études acoustiques est la compréhension des différents types de bruits environnementaux. Retour sur quelques définitions fondamentales de l’acoustique environnementale.

Niveau de bruit résiduel

Il s’agit du bruit environnemental, en l'absence du (des) bruit(s) particulier(s), objet(s) de l’étude acoustique considérée.

Ce peut être par exemple, dans un logement, l'ensemble des bruits habituels provenant de l'extérieur et des bruits intérieurs correspondant à l'usage normal des locaux et équipements. Une des difficulté, lors des mesures acoustiques environnementales, et d’intégrer correctement l’ensemble des sources sonores (trafic routier, ferroviaire, aéronefs, cour d’école, etc.).

Niveau de bruit particulier

Il s’agit d’une partie du bruit environnemental qui peut être identifiée spécifiquement et que l'on désire distinguer du bruit ambiant notamment parce qu'il est l'objet d’une étude acoustique.

Ce peut être, par exemple, un bruit dont la production ou la transmission est inhabituelle dans une zone résidentielle ou un bruit émis ou transmis dans une pièce d'habitation du fait du non-respect des règles de l'art de la construction ou des règles de bon usage des lieux d'habitation.

Niveau de bruit ambiant

Il s’agit du bruit environnemental global, existant dans une situation donnée pendant un intervalle de temps donné. Le niveau de bruit ambiant est composé du niveau de bruit résiduel ainsi que du (des) bruit(s) particulier(s), objet(s) d’une étude acoustique.

Ces définitions de bruits environnementaux sont reprises dans la plus part des décrets, loi et articles réglementaires encadrant l’acoustique environnementale en France. L’émergence acoustique d’un bruit particulier est calculée comme la différence entre le niveau de bruit ambiant et le niveau de bruit résiduel. Cette émergence peut être analysée par bandes de fréquences (par octave ou tiers d’octave) ou intégrée sur tout le spectre audible.

PARTAGER CET ARTICLE :
À propos D'Acoucibe
Logo de l'équipe Acoucibe - Acousticien dans les Haut-de-France
Acoucibe est un cabinet d'expertise spécialisé en acoustique architecturale et environnementale. Fondé en 2015, Acoucibe apporte une compétence technique et scientifique dans la conception et la réalisation de projets où l'acoustique revêt un intérêt notable. Face aux enjeux et décisions, Acoucibe oriente les choix techniques de ses clients en leur permettant d'optimiser les coûts de conception dans le respect d'un haut niveau de confort acoustique.