Remédier au mauvais isolement acoustique entre bureaux

Le développement des open spaces et du flex office a au moins eu le mérite de mettre fin à un problème : l'isolement acoustique déplorable entre deux bureaux. Ce problème, commun à l'ensemble de la planète, réside sur des choix techniques erronés et … à l'absence de réglementation acoustique. Voici la liste des points technique à impérativement contrôler si vous rencontrez des problèmes d'isolement acoustique entre deux bureaux ou que vous souhaitiez mieux isoler acoustiquement deux bureaux.

Les cloisons s'arrêtent sous le faux plafond

Le problème numéro 1 concernant l'isolement acoustique des bureaux est lié au fait que systématiquement, les cloisons s'arrêtent sous faux plafond. La conséquence directe est qu'il existe une interphonie au niveau du plenum (espace libre entre faux plafond et plancher ou dalle). 

L'utilisation de laine de verre ou de faux plafond dits acoustiques ne traitera pas le problème. Ces solutions corrigent la réverbération des bureaux mais ne traite aucunement les problèmes d'isolement acoustique. 

Les portes ne sont pas traitées acoustiquement

Pour des questions de ventilation des locaux, les portes sont parfois posées avec un jour de quelques mm à quelques cm. Ceci participe à l'interphonie entre locaux.

Parfois, la porte ne dispose d'aucun joint et son étanchéité à l'air n'est pas traitée. Il convient d'être attentif systématiquement aux portes des cloisons et de demander un certificat d'essai acoustique en laboratoire afin d'attester que la performance de la cloison tient compte de la porte !

La cloison présente un défaut ou n'est pas isolante

Le problème de deux bureaux mal isolés acoustiquement peut également résider dans le fait que la cloison choisie, outre son esthétique, ne dispose pas de capacité acoustique à isoler les bruits aériens. De même, il convient de systématiquement demander, pour la cloison retenue, la justification de l'isolement acoustique aux bruits aériens : un certificat d'essai en laboratoire suivant NF EN ISO 10140 sera suffisant. 

Parfois, bien qu'isolante acoustiquement, la cloison peut présenter des défauts ou être mal mise en œuvre, c'est le cas notamment d'une mauvaise étanchéité à l'air au niveau des raccords entre la cloison de bureau et les murs périphériques. 

Il existe des passages de gaines techniques entre bureaux

Il arrive parfois que le travail de pose ne soit pas bien soigné : dans certains cas, nous constatons le passage de gaines techniques (électricité ou ventilation) au niveau de la cloison séparative entre bureau. En l'absence de traitements, ces passages de gaines créent une interphonie et défausse acoustiquement la cloison. 

PARTAGER CET ARTICLE :
À propos D'Acoucibe
Logo de l'équipe Acoucibe - Acousticien dans les Haut-de-France
Acoucibe est un cabinet d'expertise spécialisé en acoustique architecturale et environnementale. Fondé en 2015, Acoucibe apporte une compétence technique et scientifique dans la conception et la réalisation de projets où l'acoustique revêt un intérêt notable. Face aux enjeux et décisions, Acoucibe oriente les choix techniques de ses clients en leur permettant d'optimiser les coûts de conception dans le respect d'un haut niveau de confort acoustique.